Stop au gaspillage : 3 façons de réutiliser les vieux jeans démodés
Sep23

Stop au gaspillage : 3 façons de réutiliser les vieux jeans démodés

Il existe mille et une façons de réutiliser des vieux jeans, surtout si vous voulez vous initier au recyclage et éviter ainsi toutes sortes de gaspillages. Sous cet item, découvrez 3 façons incroyables de transformer vos denims en objets de décoration. Projet couture : coudre un plaid avec des chutes de jean Afin de contribuer à la diminution de la pollution engendrée par l’industrie de la mode, il est important de s’initier à la récupération. Vous pouvez, par exemple, choisir de coudre un plaid à l’aide des chutes de plusieurs jeans différents. Ce petit projet va vous offrir un joli plaid en patchwork de jean, idéal pour couvrir un canapé, un fauteuil ou pour servir de couvre-lit. À la place des jeans, vous pouvez également utiliser des chutes d’autres tissus. Projet déco : recouvrir des cadres avec des morceaux de jean Apportez une ambiance « bord de mer » à votre intérieur en recouvrant vos cadres photo avec des morceaux de vieux jeans. Vous pouvez opter pour des styles déchirés, tressés ou frangés qui sont parfaitement aptes à donner une nouvelle jeunesse aux cadres. En outre, vous pouvez y ajouter des bandes de tissus afin d’apporter plus de touches. Ces cadres s’adapteront à la perfection dans une décoration aux influences scandinaves. Projet bricolage : un bureau aux rangements en jean Vous aimez bricoler ? C’est justement le bon moment de trier vos vêtements et de mettre de côté vos vieux jeans. Pour une idée de récupération qui sort de l’ordinaire, vous pouvez utiliser ces derniers pour transformer une simple table en bureau joliment pratique. Vous aurez besoin d’un panneau de médium recouvert de denim sur lequel vont être installées des poches de jean numérotées avec de la peinture blanche. Une autre option : customisez de la même manière, mais sans les poches, le plateau et le(s) tiroir(s) de la table pour un petit bureau...

Lire la suite
Quelques idées pour customiser son sac à dos
Sep09

Quelques idées pour customiser son sac à dos

Le sac à dos est utilisé par tout le monde, que ce soit un écolier, un étudiant ou bien un adulte pour aller au travail, il est donc normal d’y imposer sa signature. Pour que le vôtre soit à votre image, vous pouvez le personnaliser à votre guise avec différents accessoires et autres déco. Voici quelques astuces simples pour réussir à customiser votre sac à dos. Améliorer la déco avec de la peinture Le sac à dos pour adulte est très apprécié pour son esprit pratique. En effet, il est plus confortable qu’un sac à main ou une bandoulière lorsqu’il s’agit de se déplacer à pied ou à vélo. Bien qu’il offre de nombreux avantages, le sac à dos adulte est parfois insipide et fade. Aussi, pour qu’il puisse vous donner la pêche pour aller au travail, usez de votre âme d’artiste pour le redorer et le réutiliser de nouveau. Vous pouvez le décorer selon vos goûts et envies. Incruster quelques accessoires Si vous avez envie d’un sac à dos original et qui se démarque de ceux de vos collègues, l’idée de le décorer avec de petits accessoires ne serait pas mauvaise. Broches, perles, boutons, pompons… accrochez-y tout ce qui vous semble ultra décoratif à votre sac à dos, en évitant de trop charger. Une infinité de possibilités s’offre à vous pour transformer un sac banal en un sac à dos des plus mode et super girly. Si vous aimez par exemple le style rétro sophistiqué, pensez à lui ajouter des nœuds et quelques breloques. Pour les garçons, des patchworks décoratifs ne seraient pas de trop. D’ailleurs, en parlant de ça… Les patchs : la déco facile Les patchworks sont les accessoires idéaux pour personnaliser votre sac à dos sans effort et surtout sans risque de l’abîmer. La plupart du temps, on choisit les écussons pour un esprit très 80’s, mais vous pouvez aussi opter pour un dessin ou un motif très personnel. Il existe différentes sortes de patchs, ceux que vous devez coudre et ceux fabriqués avec du papier transfert thermocollants. Ce sont les modèles les plus simples à utiliser. Bien qu’il s’agisse d’autocollants, ils sont plus résistants qu’il n’y paraît. Avec un déco style patchwork, vous pouvez facilement afficher votre...

Lire la suite
DIY spécial rentrée : fabriquer un calendrier familial
Août26

DIY spécial rentrée : fabriquer un calendrier familial

Esthétique et fait à la main, un calendrier familial peut être fabriqué à partir d’un cadre transparent, d’un tableau en liège ou d’une peinture ardoise. Pour une rentrée réussie, chaque membre de la famille saura s’organiser au mieux. Vous partagerez d’agréables moments en famille pour réaliser un DIY calendrier. Le matériel nécessaire Pour fabriquer un calendrier familial en liège, vous avez besoin d’une paire de ciseaux, des punaises ainsi que des feutres de couleurs. Il est aussi nécessaire d’avoir un nuancier Pantone, soit un échantillon en éventail des couleurs Pantone. Dans le but de réaliser un DIY calendrier, vous devez vous munir d’une feuille Canson blanc, bleu ou rouge. Vous choisissez donc la couleur pour personnaliser votre calendrier familial. Une fois le matériel réuni, il ne vous reste plus qu’à trouver un tableau en liège. Les étapes à suivre Vous prenez les morceaux de feuilles Canson pour créer les différents jours de la semaine et les mois. La prochaine étape consiste à découper chaque rectangle de couleur du nuancier. Celui-ci sera placé sous les jours de la semaine. Il faut ensuite numéroter chaque morceau de feuille afin qu’il soit conforme au calendrier. Cette étape se révèle être ludique et instructive pour les plus petits. Par ailleurs, les post-it peuvent être utilisés à la place des feuilles. Ils sont très pratiques, notamment si vous changez régulièrement votre emploi du temps. Un calendrier familial personnalisé Par ailleurs, vous pouvez choisir un cadre transparent à la place du tableau en liège. Les étapes sont exactement les mêmes que le DIY calendrier précédent. Vous devez, par contre, vous munir d’un scotch, des punaises, des papiers à lettres ou un emballage et d’une paire de ciseaux. Pour cette fois-ci, vous avez besoin d’un marqueur effaçable. Celui-ci est aussi efficace pour modifier votre emploi du temps au quotidien. La grande praticité de ce calendrier familial fait à la main vous évitera de fabriquer un autre...

Lire la suite
Comment faire fuir les pigeons de son toit ?
Août12

Comment faire fuir les pigeons de son toit ?

Les pigeons choisissent souvent les toits des maisons comme habitat ; or, cette situation peut causer des préjudices, en plus de la saleté et du dérangement. À cause de leur capacité à se multiplier facilement, ces oiseaux peuvent devenir encombrants. Leurs roucoulements risquent également de déranger. Les bons gestes à adopter La tâche s’avère être difficile, toutefois, il faut s’armer de patience et d’outils adéquats. Ainsi, les effaroucheurs constituent les premiers instruments efficaces. Il peut s’agir d’oiseaux rapaces factices comme un aigle ou d‘un moulin à vent ou de ballons. Ces accessoires doivent être déplacés régulièrement pour éviter que les pigeons ne s’y habituent. Le but étant fort simple : le toit doit être le moins accueillant possible pour éloigner les volatiles. D’autres manières de procéder Le but de toutes les démarches est d’éloigner et de déloger autant que possible les pigeons. Leur rassemblement peut aboutir au fait qu’ils risquent de nicher sous le toit. En réalité, ces oiseaux cherchent toujours des moyens pour s’habituer et s’adapter à la situation présente. Leur instinct les incite à contourner les pièges posés. Actuellement, il existe des sociétés spécialisées dans le dépigeonnage. Le recours à de tels professionnels permet d’obtenir des résultats efficaces. Empêcher les pigeons de s’installer sur le toit Comme solutions, les pics ainsi que les fils anti-pigeons constituent les meilleurs accessoires. De plus, leurs installations s’avèrent être faciles. Il suffit de les placer au sommet du toit, sur les gouttières, les poutres et les corniches. Certains ont également recours à l’électro-propulsion : le volatile reçoit une bonne dose de courant électrique chaque fois qu’il se pose sur le câble. Ce dispositif est à mettre aux endroits habituels où les oiseaux se...

Lire la suite
Comment réussir un potager en permaculture ?
Juil08

Comment réussir un potager en permaculture ?

La permaculture est une stratégie de développement durable qui harmonise les activités humaines et les écosystèmes pour un résultat efficace et résilient. Conçue par David Holmgren et Bill Mollison, la permaculture vise une gestion efficace de l’énergie, en tirant profit de ce que la nature nous donne. Sélectionnez vos végétaux et vos légumes En permaculture, le potager regroupe de nombreuses sortes de végétaux et pas uniquement des légumes. Pour un jardin potager réussi, vous devrez tout simplement bien sélectionner vos végétaux, en les regroupant par besoins, sensibilités et interactions. Les plantes qui ressèment sont fortement conseillées afin de pérenniser vos plantations et de réduire les coûts financiers. Créez des parcelles et positionnez vos plantes Les parcelles à utiliser doivent être assez larges, sans pour autant vous empêcher d’atteindre le centre. Si vous utilisez cette technique, vous n’aurez pas besoin de retourner ou de bêcher la terre, une aération par griffe ou par grelinette suffira. Pour un accès facile à l’ensemble de la parcelle, placez les plantes plus hautes au centre afin d’ombrager les plus petites et comme les parcelles doivent toujours être optimisées, regroupez les plantes qui se succèdent dans le temps. Vous pourrez également opter pour des plantations en hauteur pour gagner plus d’espace. Gardez votre sol couvert et privilégiez chaque élément Il est impératif de pailler vos parcelles. Vous pouvez utiliser des copeaux de bois, des cartons, des couches de compost, etc. Un paillage régulier vous permettra de limiter la pousse des adventices et l’évaporation de l’eau. En permaculture, rien n’est laissé au hasard, des interactions aux composts, en passant par le recyclage de l’eau ; tout ce que mère nature nous donne peut être exploité pour réussir son potager...

Lire la suite