Grand cru, millésimé, non millésimé : quel type de vin choisir
Juin12

Grand cru, millésimé, non millésimé : quel type de vin choisir

À chacun son vin ! Avec un large éventail de saveurs, de parfums et de producteurs, il est possible de choisir le vin qui vous ressemble. Mais pour vous aider à choisir le bon vin (Grand Cru, millésimé ou non millésimé), cet article vous aidera à comprendre ce qui se cache derrière ces termes. Les grands crus Partons vers la route des Grands Crus. Ainsi, vous pouvez être sûr de ne pas vous tromper. Les Grands Crus sont des vins élaborés avec des raisins ayant le plus haut degré d’excellence. On dit qu’ils sont des meilleurs raisins parce qu’ils sont issus d’un vignoble ou d’un domaine avec des sols, d’un climat, d’un terroir ou d’une situation géographique particulière. À tout cela s’ajoute le type d’élevage, le conditionnement et le savoir-faire particulier d’un viticulteur pour produire un vin haut de gamme. Parmi les Grands Crus les plus prisés au monde, on retrouve ceux d’Alsace, de Bourgogne, de Bordeaux et de Champagne. Les millésimés Le millésime, en viticulture, est l’année de la cueillette des raisins et de la création du produit fini, le vin. Un vin millésimé est une cuvée élaborée à partir de raisins qui ont tous été cultivés et récoltés au cours d’une année donnée. Un millésime peut avoir un impact majeur sur le goût et la qualité, principalement en raison du climat qui affecte les vignes tout au long de la saison. Les différences des millésimes en termes de qualité dépendent essentiellement des variations climatiques. Un millésime peut être meilleur et un autre moyen. La mention du millésime aide à connaître l’âge du vin et permet de contrôler sa maturation. Les non millésimés Les non millésimés sont un vin élaboré à partir d’une combinaison de vins ou de récoltes de différentes années. Pour leur élaboration, le viticulteur utilise des vins conservés depuis l’année précédente ou plusieurs années précédentes. C’est donc une cuvée sans année et est créé à partir d’un mélange de différents millésimes et de raisins. Les vins non millésimés permettent de créer un profil de saveur uniforme d’année en année....

Lire la suite
Formation culinaire : tout savoir sur les écoles de cuisine
Mai27

Formation culinaire : tout savoir sur les écoles de cuisine

Vous envisagez de vous lancer dans l’univers de la cuisine et de la restauration ? Vous voulez faire des études gastronomiques, hôtelières et culinaires ? Un cursus au sein d’une école de cuisine vous est indispensable. Ces quelques lignes vous permettront de mieux connaitre ce type d’établissement. Comment intégrer une école de cuisine ? En France, les modalités d’admission dans une école de cuisine varient en fonction de l’établissement choisi. Si certains établissements admettent sur étude de dossier, d’autres ouvrent leurs portes sur concours et entretien de motivation. Il en va même pour les coûts de formation : les frais varient selon le programme sélectionné et l’école. Plusieurs écoles de cuisine existent aujourd’hui dans l’Hexagone pour ne citer que les grands établissements comme Ferrandi et Ferrières. Il est conseillé de se renseigner directement auprès de l’institution choisie pour davantage d’informations. École de cuisine : cursus et programme Plusieurs cursus sont proposés au sein des écoles de cuisine. On peut citer le bachelor, la licence, le master sans oublier les différentes formations certifiantes. Certains établissements assurent une formation par voie d’apprentissage, mais aussi la Validation des Acquis de l’Expérience. La technique de restauration, la cuisine moléculaire, l’art de la table, la pratique culinaire et les langues vivantes sont des exemples de matières que vous aurez en école de cuisine. Les cursus sont souvent ponctués par des ateliers et des conférences sans oublier les projets individuels. Réaliser le meilleur choix d’école de cuisine Il est impératif de bien étudier les offres proposées par les écoles de cuisine afin de décider l’établissement qui vous convient le mieux. Aujourd’hui, de nombreuses formations culinaires existent en métropole. Pour certaines écoles, la formation est basée sur les techniques culinaires tandis que pour d’autres, le cursus est plutôt axé  sur le marketing et le management. Il existe également des établissements qui fonctionnent par alternance et des grandes enseignes qui possèdent un campus pouvant accueillir leurs étudiants. Effectuez alors votre choix en fonction de votre...

Lire la suite
Vacances en Auvergne : où se loger ?
Avr19

Vacances en Auvergne : où se loger ?

En hiver, l’Auvergne est une destination très prisée par les amoureux du ski et de la montagne. En été, c’est aussi le lieu rendez-vous de nombreux vacanciers qui souhaitent profiter du soleil. Quelle que soit la période que vous choisissez pour vous y rendre, l’Auvergne possède de nombreux types d’hébergement. À vous de choisir selon vos envies de vacances, vos exigences et votre budget. Où se loger si on part en Auvergne en famille ? Pour passer de belles vacances en famille en Auvergne, vous avez le choix entre les gîtes, les résidences de vacances, les campings… Si vous souhaitez séjourner au cœur de la nature, les gîtes sont parfaits. En effet, ce type d’hébergement se situe généralement à la campagne ou en montagne, vous permettant de vous ressourcer et de vous détendre. Le gîte a une capacité d’accueil de 12 à plus de 50 personnes. Vous venez avec des enfants ? Le camping est idéal. Les campings de 3 étoiles et plus disposent de diverses installations comme des toboggans géants, du parc aquatique, de piscine pour agrémenter les séjours des vacanciers. Certains mobil-homes ou chalets peuvent accueillir jusqu’à 8, voire 12 personnes. Sinon, une résidence de vacances est aussi une autre option intéressante pour un séjour en famille en Auvergne. Cette structure permet à toute la famille de se retrouver sous le même toit le temps des vacances, tout en permettant à chacun de garder son intimité. Où séjourner si on part en Auvergne en couple ? Vous partez en Auvergne en couple ? Optez pour une chambre d’hôtes Puy-de-Dôme pour un séjour romantique et unique. Cette solution d’hébergement est propice à l’intimité. Dans une chambre d’hôtes, tout est personnalisé, allant de l’accueil jusqu’à la décoration de la chambre. Vous allez séjourner dans une chambre étudiée pour des nuits à deux inoubliables. Vous profiterez aussi des services dignes d’un grand hôtel pour un prix moins cher. Votre chambre d’hôtes dans le 63 est aussi équipée d’une salle de bain privée, idéale pour un séjour à deux. Certaines chambres d’hôtes disposent même d’autres infrastructures comme un spa ou un jacuzzi, parfaites pour un séjour cocooning en duo. Pour bien choisir votre hébergement, consultez des sites professionnels tel que...

Lire la suite
Des idées de déco simples pour des effets somptueux
Avr16

Des idées de déco simples pour des effets somptueux

Avez-vous l’intention d’apporter des effets somptueux à votre décoration d’intérieur, mais que vous ne disposez pas d’assez de budgets pour le réaliser ? Piquez dans cet article des idées de déco simples, mais efficaces qui peuvent donner l’impression que vous avez dépensé beaucoup plus que ce que vous en avez réellement espéré. Peinture en aérosol dorée Si vous souhaitez mettre un peu de glamour dans une pièce, mais que vous ne voulez pas dépenser beaucoup d’argent, il n’existe pas de meilleur outil que la peinture en aérosol dorée. Une seule couche peut transformer de petits accessoires tels que les cadres et les vases en des objets décoratifs chics et luxueux. Et si vous cherchez quelque chose de plus frappant, essayez de peindre une étagère, une chaise ou un cadre de miroir. L’or est toujours synonyme d’opulence et ajoute une touche d’éclat dans votre intérieur. Les fleurs fraîches et les œuvres d’art Les fleurs fraîches sont des éléments déco que vous pouvez ajouter dans votre intérieur pour rehausser instantanément votre décoration. Ces plantes ornementales aux notes fleuries et colorées respirent la joie de vivre. Si vous souhaitez apporter un côté faste dans votre maison, offrez-vous un grand bouquet de couleurs vives, à mettre sur votre table basse. En outre, adopter l’art à grande échelle serait l’idéal. Les œuvres d’art imposantes ont un impact important et peuvent donner l’impression que vous venez de faire une acquisition onéreuse. Malin n’est-ce pas ? Médaillon de plafond Voulez-vous ajouter un design luxueux instantané à votre pièce ? Rien ne fonctionne aussi bien qu’un médaillon de plafond décoratif. Cet accessoire déco saura attirer l’attention sur vos magnifiques luminaires suspendus. Les médaillons de plafond étaient particulièrement populaires à l’époque victorienne. Les installer dans les maisons actuelles peut ramener une partie de l’élégance de cette époque. De par leur légèreté et leur facilité d’installation, ces médaillons de plafond existent à petit prix. Encore un moyen de décorer votre intérieur sans vous ruiner !...

Lire la suite
Tout savoir sur le Camélia Champêtre
Mar15

Tout savoir sur le Camélia Champêtre

Rustique et issu de techniques d’hybridation, le Camellia Transnokoensis ou Camélia Champêtre est un arbuste qui offre de jolies petites fleurs blanches, roses ou rouges. Description Le Camellia Transnokoensis ou Camélia Champêtre est originaire des montagnes de Taïwan. Là-bas, il peut dépasser plus de 7 mètres en hauteur et il fait partie de la famille des théacées. D’une croissance lente, il atteint plus de 1 mètre tous les 10 ans en hauteur comme en largeur. En France et dans des régions qui lui sont favorables, il atteint 2 mètres de haut comme d’envergure. Déjà rosés fin décembre, les boutons n’auront leur véritable éclosion qu’en janvier jusqu’en avril. Les fleurs sont en grande quantité et regroupées en petits bouquets. D’un diamètre de 4 cm, chaque fleur dispose de 5 pétales placés autour du cœur d’étamines dorés. D’un parfum léger, son feuillage dense est composé de feuilles qui mesurent 4 cm de long, épaisses et ovales allant de l’acajou, au bronze pour finir à maturité par un vert sombre et luisant. Plantation et soins Le Camélia Champêtre peut supporter jusqu’à une température de moins 10 degrés. Il est conseillé de le planter dans un endroit ombragé, protégé des courants d’air dans une terre acide, sans calcaire qui sera bien drainée. Il ne doit pas être planté trop profondément dans la terre en recouvrant la motte de 3 cm. Quand l’hiver arrive, il faut penser à recouvrir la motte de feuilles sèches ou d’écorces pour protéger les racines du gel. Lors de températures chaudes, il est important de bien l’arroser sinon il perdra les boutons floraux. La taille de l’arbuste s’effectue tous les ans après la floraison en supprimant les fleurs fanées et les pousses qui semblent mortes. Les tiges seront légèrement taillées. Il est à noter que le camélia peut subir des attaques de pucerons et de cochenilles provoquant la fumagine. Il existe de très bons sites spécialisés pour acheter ses plantes, comme...

Lire la suite