Bien vivre la crise de la quarantaine

La crise de la quarantaine se révèle être une période difficile, mais elle reste temporaire en fonction des personnes et se dévoile sous différentes facettes. Le changement de corps ou la remise en question marquent souvent ce sombre passage. Voici l’essentiel à savoir sur la crise de la quarantaine.

La crise de la quarantaine : ce qu’il faut savoir

En 1965, le terme « crise de la quarantaine » a été inventé par le psychanalyste canadien Elliot. Touchant majoritairement la gent féminine, cette crise de milieu de vie concerne également les hommes. L’étude publiée par la revue The National Bureau of Economic Research annonce que le pic tourne autour de 47 ans, mais elle survient généralement entre 37 et 48 ans. Chez les femmes, cet état émotionnel transitoire est causé par son milieu personnel. Les hommes sont plus affectés par leur sphère professionnelle, ce qui déclenche leur crise de la quarantaine.

Les symptômes

Une envie de changement face à la routine et une grande lassitude envahissent la personne touchée par la crise de la quarantaine. L’impuissance, le sentiment de colère, l’irritabilité vis-à-vis de son entourage, les troubles de sommeil apparaissent peu à peu. Un mal-être général et une peur de l’avenir s’installent chez les femmes ou les hommes en crise de la quarantaine. Tous ces signes mènent à une remise en question qui se traduit par de grands changements dans leur vie privée ou professionnelle : énormes dépenses, voyages, nouvelle activité, etc.

Nos conseils pour bien vivre sa crise de la quarantaine

Loin d’être une maladie, la crise de la quarantaine reste un état émotionnel transitoire. Cette remise en question ou ce bilan peut être bénéfique pour les personnes en crise de milieu de vie. Toutefois, d’autres rencontrent quelques difficultés à surmonter cette rude épreuve. La psychologue clinicienne, Johanna Rozenblum, explique que de simples petits projets ou ajustements du quotidien pourront permettre progressivement de reprendre le contrôle et de ne plus avoir le sentiment de subir sa vie. Personnage clé durant ce passage difficile, le conjoint doit se montrer patient et compréhensif.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Author: Claire

Share This Post On

Envoyer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.