Vous changez de voiture ? Pensez à la carte grise !
Juil07

Vous changez de voiture ? Pensez à la carte grise !

Pourquoi c’est important La carte grise (ou certification d’immatriculation) est un document obligatoire pour circuler, titre de police, permettant l’identification du véhicule. C e n’est toutefois ni document d’état civil ou un titre de propriété. Depuis 2004, elle a aussi une valeur européenne et elle simplifie nombres de démarches administratives. Un défaut de carte grise est considéré comme une infraction routière, dont l’amende peut aller de 11€ (non présentation) à 135€ (mise en circulation sans carte grise). Les prix d’une carte grise varient en fonction du véhicule (taille, genre, âge, taux de carbone…) et du département de résidence du propriétaire (entre 30 et 50€ en moyenne). Toutes les infos sur le site du Ministère de l’Intérieur : http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Transports/Certificat-d-immatriculation-ex-carte-grise/Acquerir-un-vehicule Les démarches Deux possibilités sont offertes aux acheteurs d’un véhicule neuf ou d’occasion. La première, la plus classique : se rendre en préfecture ou sous-préfecture (vérifiez bien avant, certaines ne remplissent plus cette formalité) pour faire votre demande. Vous devrez fournir une pièce d’identité, un justificatif de domicile et le règlement du coût total du certificat d’immatriculation. S’il s’agit d’un véhicule d’occasion, l’ancienne carte grise barrée ou le coupon détachable (pour les nouvelles cartes grises) et si le véhicule à plus de 4 ans, le justificatif du dernier contrôle technique (- de 6 mois) devront également être fournis. La demande peut également être adressé par courrier, mais les délais de traitement seront beaucoup plus longs (sous réserve d’avoir un dossier bien complet). La seconde : faire appel à un professionnel agréé. Qu’il s’agisse du concessionnaire vous ayant vendu le véhicule ou d’un prestataire spécialisé, en boutique ou en ligne, ils se chargeront des démarches à votre place, vous faisant gagner temps et énergie. Le site CarteGrise.com, par exemple, vous propose de faire votre demande de certificat en ligne simplement, rapidement (5 minutes) et depuis chez vous, avec réception de la carte grise par courrier. Vous pouvez simuler le prix avant de commander, et demander deux plaques d’immatriculation en même temps que votre carte grise. Pour en savoir plus, retrouvez CarteGrise.com sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/relais.cartegrise#!/relais.cartegrise...

Lire la suite
Concept-cars : pour quoi faire ?
Mar25

Concept-cars : pour quoi faire ?

Comme chaque année les salons automobiles se multiplient dans le monde entier, l’occasion pour les constructeurs de montrer leurs nouveaux modèles. Mais au milieu des bolides et autres routières à venir, on voit souvent débarquer des modèles de voitures improbables, futuristes ou complètement décalés dont on sait pertinemment qu’ils ne verront jamais le jour. Mais alors, pourquoi donc ces concept-cars existent-ils ? Un outil de communication avant tout L’intérêt premier de ces concept-cars est de faire parler. Et cela marche souvent. Si les journalistes (et le public) sont friands des modèles de série qui vont envahir les routes sous peu de temps, les concept-cars sont facilement mis en avant. Si Peugeot annonce un modèle qui tranche avec les habitudes de la marque, la marque attire l’attention et tend à mettre en avant une philosophie d’entreprise par ce biais. L’exemple parfait vient du Japon. La marque Toyota joue beaucoup sur les nouvelles technologies et sur l’innovation au quotidien. Leur modèle Prius est assez révélateur de cette volonté en devenant le premier modèle grand publique de voiture hybride. Pour mettre en avant cette philosophie, le constructeur s’associe à Sony, géant du multimédia, en 2001 pour créer un concept-car totalement novateur et sortant de la norme même des concept-cars : le Pod. Le Pod est alors présenté comme une voiture intelligente puisqu’équipée d’une intelligence artificielle lui permettant même d’annoncer son état d’esprit par un système de LED colorées ou encore de préparer une liste de course. Innovation. Des tests grandeur nature Mais le concept-car n’est pas qu’une grosse vitrine privée d’intérêt réel. Souvent les constructeurs appliquent sur ces modèles des nouveautés qui seront testées au niveau du public. Certaines idées de design de concept-cars Renault ont ainsi été réutilisées pour les gammes citadines actuelles. Il arrive même que l’on voit des modèles non dévoilés maquillés en concept-cars pour accentuer l’effet d’annonce auprès du consommateur. Ce fut le cas de la Twingo par exemple. D’un autre côté, des technologies avancées sont testées dans ces modèles. Qu’il s’agisse d’un prototype moteur, d’un système d’aide au parking ou d’un renfort de sécurité pour le conducteur, les concept-cars ont un véritable intérêt pour les constructeurs qui peuvent tester à grande échelle l’efficacité d’une idée. Pour qu’au final, ce soit le consommateur qui bénéficie de ces...

Lire la suite
F1 : les forces en présence
Mar20

F1 : les forces en présence

La saison de F1 a repris son rythme de croisière depuis le 16 mars et le grand-prix d’Australie. Voici quelques informations pour y voir plus clair. Bouleversement sur le plan technique Révolution semble le mot lorsque l’on parcourt le nouveau règlement. Tout change et la Formule 1 se met (presque) à l’écologie. Avec des moteurs de 1,6 litre turbocompressés, on croirait presque avoir affaire à la Peugeot du voisin. Néanmoins le nombre de cylindres est de six en V (contre huit auparavant) et les monoplaces sont munies de deux dispositifs de récupération d’énergie, associés à des moteurs électriques. Lorsque le pilote freine, les batteries sont rechargées par l’énergie récupérée sur les roues arrière et un deuxième dispositif est constitué d’une turbine entrainée par les gaz d’échappement. Les forces en présence Ces changements ont permis à certaines équipes de progresser, d’autres ont perdu pied. Pour les premières, c’est Mercedes qui domine ce début de saison, alors que Red Bull et Ferrari sont rejoints par McLaren et Williams, à la peine l’an dernier. Citons également Force India qui semble en passe de confirmer son rôle d’outsider sérieux. Pour le reste, Marussia et Caterham ont conservé leurs positions en fond de grille, mais ont été rejointes par Lotus. Celle qui jouait les premiers rôles l’an dernier, souffre d’une voiture en mal de roulage. La cote des Frenchies Côté français, ce sont trois pilotes qui sont engagés : Romain Grosjean chez Lotus, Eric Vergne chez Toro Rosso et Jules Bianchi chez Marussia. Leur début de saison est un peu délicat et c’est Eric Vergne, avec une huitième place en Australie, qui s’en sort le mieux. Pour Romain Grosjean, qui a dominé la fin de saison dernière, la seule satisfaction semble d’être plus rapide que son coéquipier et de réussir à terminer les...

Lire la suite