Bien vivre la crise de la quarantaine
Avr01

Bien vivre la crise de la quarantaine

La crise de la quarantaine se révèle être une période difficile, mais elle reste temporaire en fonction des personnes et se dévoile sous différentes facettes. Le changement de corps ou la remise en question marquent souvent ce sombre passage. Voici l’essentiel à savoir sur la crise de la quarantaine. La crise de la quarantaine : ce qu’il faut savoir En 1965, le terme « crise de la quarantaine » a été inventé par le psychanalyste canadien Elliot. Touchant majoritairement la gent féminine, cette crise de milieu de vie concerne également les hommes. L’étude publiée par la revue The National Bureau of Economic Research annonce que le pic tourne autour de 47 ans, mais elle survient généralement entre 37 et 48 ans. Chez les femmes, cet état émotionnel transitoire est causé par son milieu personnel. Les hommes sont plus affectés par leur sphère professionnelle, ce qui déclenche leur crise de la quarantaine. Les symptômes Une envie de changement face à la routine et une grande lassitude envahissent la personne touchée par la crise de la quarantaine. L’impuissance, le sentiment de colère, l’irritabilité vis-à-vis de son entourage, les troubles de sommeil apparaissent peu à peu. Un mal-être général et une peur de l’avenir s’installent chez les femmes ou les hommes en crise de la quarantaine. Tous ces signes mènent à une remise en question qui se traduit par de grands changements dans leur vie privée ou professionnelle : énormes dépenses, voyages, nouvelle activité, etc. Nos conseils pour bien vivre sa crise de la quarantaine Loin d’être une maladie, la crise de la quarantaine reste un état émotionnel transitoire. Cette remise en question ou ce bilan peut être bénéfique pour les personnes en crise de milieu de vie. Toutefois, d’autres rencontrent quelques difficultés à surmonter cette rude épreuve. La psychologue clinicienne, Johanna Rozenblum, explique que de simples petits projets ou ajustements du quotidien pourront permettre progressivement de reprendre le contrôle et de ne plus avoir le sentiment de subir sa vie. Personnage clé durant ce passage difficile, le conjoint doit se montrer patient et...

Lire la suite
Comment réaliser des guirlandes de Pâques en quelques minutes ?
Mar18

Comment réaliser des guirlandes de Pâques en quelques minutes ?

Pâques, comme toutes les fêtes, est une occasion en or pour affirmer au monde votre passion et votre talent pour les projets Do It Yourself. À travers ce tutoriel facile à réaliser, préparez votre propre guirlande de Pâques créative en quelques minutes. Les matériels nécessaires Préparer cette guirlande de Pâques ne vous coûtera presque rien puisque la grande majorité du matériel pourrait très bien se trouver quelque part bien rangé dans les tiroirs de votre maison. Pour commencer, il faudra vous procurer plusieurs papiers à motifs avec des coloris différents. Vous allez aussi avoir besoin de pompons assortis. Par ailleurs, vous devez disposer d’une paire de ciseaux, d’un crayon de papier, d’un cordon ou une ficelle, ainsi que d’une colle. Tout cela réuni, nous allons maintenant pouvoir passer à l’étape suivante : la préparation. La préparation Dans cette étape, nous allons plonger totalement dans le b.a.-ba de la conception. La première chose à faire est de dessiner le motif de la guirlande sur le papier. Ici, nous allons choisir le lapin, car cela renvoie directement à la fête pascale. Une fois les lapins bien dessinés sur le papier, commencez par les découper délicatement à l’aide d’une paire de ciseaux. Durant la découpe, pensez à faire un trou dans chaque oreille. Pour ce faire, vous pouvez recourir à l’utilisation d’une perforeuse. Ce trou va servir plus tard quand vous allez l’accrocher à l’aide du fil.  La finition Maintenant, nous allons nous attaquer à la finition, en commençant par installer la queue de chaque lapin. Prenez les pompons et collez-en un sur chaque lapin à l’aide d’une colle. Ensuite, laissez-les reposer quelques minutes le temps que la colle sèche parfaitement. Ensuite, prenez le fil et passez-le dans chaque oreille des lapins. Faites bien attention à ce que les pompons soient tous du même côté. Il est conseillé de coller le cordon aux oreilles des lapins pour une meilleure stabilité. Voilà, il ne vous reste plus qu’à accrocher votre...

Lire la suite
Comment passer au sac kraft personnalisé ?
Fév17

Comment passer au sac kraft personnalisé ?

L’Union européenne bannit progressivement les produits d’emballage en plastique à usage unique. Pour les restaurateurs, traiteurs, et tous les acteurs de la vente en restauration rapide et/ou à emporter, cela signifie notamment une mise à jour de tous les produits et accessoires d’emballage habituels, au profit d’alternatives plus écologiques et respectueuses de l’environnement. On fait le point aujourd’hui sur le sac personnalisé pour les restaurants pratiquant la vente à emporter : quels canaux d’approvisionnement, et quelle valeur marketing ajoutée ? La fin programmée du plastique : pourquoi passer au sac kraft ? Depuis le 1er janvier 2017, la mise à disposition de sacs plastiques à usage unique est interdite dans tous les commerces et établissements professionnels. Si le sac plastique demeure autorisé à la condition d’être réutilisable (et donc plus épais), la sensibilisation grandissante du public à la nocivité de ces produits pour l’environnement rend délicate la poursuite de son usage par les professionnels. En matière de restauration, l’alternative agile d’un point de vue du prix comme de l’usage, est celle du papier kraft : avec ou sans poignées, le sac kraft présente l’avantage d’un stockage aisé, et d’un prix très compétitif avec celui du plastique. Le bonus : la plupart des fournisseurs d’emballages professionnels sont en mesure de vous présenter un catalogue complet de références de sacs adaptés à vos besoins. Un sac personnalisé pour votre restaurant Le sac kraft présente un avantage incommensurable sur son aïeul le sac plastique : c’est qu’il est personnalisable, et se transforme donc en un tournemain en une carte de visite que vos clients pourront montrer partout en ville ! En optant pour un design audacieux, ou pour des messages textuels marquants à côté du logo ou du nom de votre établissement, vous installez votre identité dans les esprits et contribuez, sans rien faire, à développer votre renommée. Un sac personnalisé de restaurant représente un surcoût par rapport à son alternative sans personnalisation, mais ce surcoût est un investissement d’une efficacité incomparable pour votre enseigne à court...

Lire la suite
Chaise, banc d’école : une rentrée scolaire bien équipée !
Fév13

Chaise, banc d’école : une rentrée scolaire bien équipée !

Comme d’autres équipements en école maternelle et élémentaire, la commande de sièges adaptés est à la responsabilité de la commune. Chaque élève doit pouvoir apprendre dans les meilleures conditions, avec la chaise ou le banc d’école le plus adapté à sa taille et ses besoins ! Voici nos conseils pour commander votre mobilier scolaire. Chaise et banc d’école : adaptez-vous à l’âge des élèves Un banc classique pour adultes dispose d’une assise installée à au moins 45 cm de haut. C’est évidemment beaucoup trop pour les écoliers de primaire, et a fortiori pour les enfants de maternelle. Mais alors, quelles hauteurs d’assise choisir en fonction de l’âge de l’élève ? Les standards sont les suivants : TPS et PS (entre 2 et 4 ans) : 26 cmPS et MS (4-5 ans) : 31 cmMS et GS (5-6 ans) : 35 cmCP/CE1 (6-7 ans) : 38 cmCE2/CM1 (8-10 ans) : 43 cmCM2 (10-11 ans) : 46 cm Le banc d’école peut aussi être réglable en hauteur. Ainsi, il évolue avec chaque élève et peut être utilisé dans toutes les classes. De la couleur dans votre école Le temps du pupitre sévère est depuis longtemps révolu. En classe, la chaise et le banc d’école arborent des couleurs toniques pour stimuler l’imagination et le plaisir d’apprendre. Les fabricants de mobilier scolaire savent ainsi proposer une vaste gamme de revêtements couleur (en peinture époxy), au moins pour l’armature de chaque meuble. Ainsi, les sièges les plus classiques en bois et métal se parent d’un peu de fantaisie ! Vous pouvez aussi opter pour une chaise toute en bois multicolore. Enfin, de nombreux meubles scolaires sont conçus pour être coordonnables. Ainsi, vous pouvez commander un banc d’école, mais aussi une armoire de rangement, un coffre ou un ensemble de chaises et bureaux de même modèle, en faisant par exemple varier les...

Lire la suite
Tendances DIY en 2022
Fév11

Tendances DIY en 2022

Dans une période où nous commençons peu à peu à sortir de la spirale infernale de la surconsommation, les astuces DIY gagnent un peu plus de terrain. Pour cette nouvelle année, voici les nouvelles tendances Do It Yourself à ne pas manquer. L’upcycling… encore et toujours Cela fait désormais plusieurs années que l’upcycling ou l’art de recycler par le haut occupe la première place des tendances DIY. Pour la petite histoire, c’est un mouvement qui a vu le jour au milieu des années 90 avec Reiner Pilz qui mentionnait pour la première fois le concept de valorisation des déchets. Son fonctionnement est simple, opter pour la politique du zéro déchet en faisant du neuf avec du vieux. Ainsi, par exemple, une vieille échelle peut devenir, dans sa seconde vie, une mini bibliothèque dans votre salon.  Le Do It Green comme mot d’ordre Après l’upcycling, le Do It Green séduit le cœur des amateurs d’astuces DIY. Il consiste à préparer soi-même tous les produits nécessaires au quotidien (produits de beauté, d’hygiène, ménagers, etc..). Le but est de bien s’assurer de leur provenance, mais surtout de leur non-toxicité pour l’organisme et pour l’environnement. Cette tendance tire son succès dans sa contribution à adopter un mode de consommation écologique et éco-responsable. Investissement dans les matières premières naturelles Pourquoi investir une somme colossale dans l’achat de matières premières quand mère nature nous offre avec abondance ce dont nous avons besoin ? Qui plus est, dans une ère où la lutte contre la surconsommation et à la surexploitation est à son paroxysme, le recours aux matières naturelles devient d’office une nécessité. Cette nouvelle tendance rime également avec économie et créativité. Par exemple, les amateurs de tissage ou de cannage peuvent travailler avec du jute,  de l’osier, des feuilles et branches que la nature...

Lire la suite
Fabriquer un purificateur d’air DIY
Fév03

Fabriquer un purificateur d’air DIY

En cette période de pandémie, le purificateur d’air est devenu un indispensable au quotidien afin de prévenir au mieux la propagation du virus de la Covid. Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer étape par étape comment réaliser facilement votre modèle fait maison. Quels matériels nécessaires ? Pour réaliser un purificateur d’air, vous devez vous procurer un ventilateur d’ordinateur en bon état, un filtra à air souple, un tuyau, un collier de serrage de diamètre identique au ventilateur et un transformateur. Pour tout mettre en place, munissez-vous d’un pistolet à colle, d’un fer à souder et d’un tournevis pour bien serrer le collier. Maintenant place à l’assemblage. L’assemblage Commencez par relier le ventilateur au transformateur. Pour ce faire, vous devez souder ensemble leurs fils correspondants. Vous pouvez également utiliser une fiche adaptée. Ensuite, prenez votre pistolet à colle et commencez par fixer délicatement les extrémités du tuyau sur le ventilateur. Ici, la vigilance est de rigueur car il ne faut pas se tromper sur le sens des pales. En effet, le tuyau va aspirer l’air pour le purifier et ensuite, le faire ressortir à travers le ventilateur. Finalisation et installation du purificateur d’air Maintenant, vous allez découper un morceau de filtre à air afin de l’installer à l’autre extrémité du tuyau. N’hésitez pas à le plier en plusieurs couches afin d’optimiser son efficacité. Ensuite, fixez le filtre à l’aide du collier de serrage. Enfin, vous n’aurez plus qu’à brancher votre purificateur sur une prise adaptée et le tour est...

Lire la suite