COMMENT DEVENIR OSTÉOPATHE ?

Si vous êtes attiré par le domaine médical, si vous voulez soulager les douleurs de patients en prodiguant des soins de manière douce, si vous aimez le contact avec les autres, si vous adhérer à l’idée qu’une douleur dorsale ne peut être corrigée qu’en comprenant en compte le corps du patient dans sa globalité, alors pas de doute, le métier d’ostéopathe est fait pour vous. Petit guide du cursus à suivre pour accéder à ce métier aux multiples facettes.

Quelle voie emprunter ?

Différentes catégories de personnes peuvent accéder aux enseignements de l’ostéopathie :

– les bacheliers titulaires d’un bac général ES, L, S ou technologique STMG, STI2D, STL, ST2S peuvent s’inscrire à temps plein dans un centre de formation en ostéopathie privé agrée par le ministère de la santé. Le recrutement se fait après l’étude des dossiers d’inscriptions et un entretien.

– les titulaires d’un Diplôme d’Etat tels que les sages-femmes, les kinésithérapeutes, les pédicures-podologues, les ergothérapeutes, les chiropracteurs et les infirmiers peuvent accéder au métier d’ostéopathe en suivant une formation à temps partiel, étant dispensés de certains enseignements déjà reçu pour l’obtention de leur DE.

– les titulaires d’un diplôme de médecine peuvent suivre une formation à temps plein ou à temps partiel leur permettant d’obtenir un Diplôme Interuniversitaire (DIU) de médecine manuelle – ostéopathie.

Le cursus

Il faut 5 années d’enseignement supérieur à temps plein pour un bachelier afin de pouvoir prétendre au diplôme d’ostéopathe, soit 4860 heures.

Pendant ce cursus, l’étudiant devra valider des Unités d’Enseignement qui abordent 7 grandes thématiques parmi lesquelles : les sciences fondamentales (anatomie), les sciences humaines et sociales, la gestion et le droit, ou encore l’histoire de l’ostéopathie.

En plus des connaissances théoriques, les études seront bien évidemment centrées sur l’acquisition des pratiques ostéopathiques, sur les méthodes, sur les outils de travail et sur le développement des compétences du praticien. Des stages cliniques seront à effectuer sous la direction d’ostéopathes confirmés. Après toutes ces évaluations et un mémoire de fin d’etudes validé, le diplôme d’ostéopathe sera définitivement acquis.

Les études pour apprendre le métier d’ostéopathe sont intenses mais très variées. Elles touchent un grand nombre de domaines pour permettre au praticien de comprendre l’ensemble de son patient et pas uniquement sa douleur.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Author: Hélène

Share This Post On

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide d'achat du web | Redpop.fr | Generalia