Inde : à la découverte de Jodhpur, cette cité bleue en plein cœur du désert de Thar

Maisons peintes en bleu, temples Hanuman, vaches sacrées et entelles ici et là… Jodhpur est un haut lieu de la culture indienne. Ancienne capitale du Mârvar, elle est liée à une histoire princière des plus intéressantes. Outre sa cité bleue, son exceptionnel ensoleillement, cette destination est prisée pour ses monuments historiques uniques au monde.

 

Cité bleue et cité du soleil

 

En nombre d’habitants, Jodhpur constitue la seconde ville de l’État indien du territoire de Rajasthan. Ici, la plupart des habitations sont peintes en bleu d’où provient son surnom « la cité bleue ». Cette couleur indique, en fait, l’appartenance de ces maisons aux membres de classe sociale Brahmanes. Jodhpur, aussi surnommée « cité du soleil », est également connue pour son ensoleillement exceptionnel tout au long de l’année. Les gens ont effectivement choisi le bleu, une couleur qui protège contre la forte chaleur.

Jodhpur, ville d’histoire

 

L’histoire de Jodhpur remonte dans les années 1459, année où Rao Jodha l’a fondé. Ce prince bathore, chef Rajput, a conquis les localités environnantes et fonde un État dénommé Mârvar. Il s’agit en fait d’un État princier qui fut transféré à Jodhpur en raison de son emplacement stratégique à proximité de la route des caravanes. Très vite, l’actuelle cité bleue est devenue un grand centre marchand. Une multitude d’activités commerciales naissent alors dans la ville. Son nom étant tiré des pantalons des princes cavaliers « jodhpur », inventés dans la ville même.

Des gros œuvres historiques

 

Temples Hanuman, habitations traditionnelles… nombreux sont les sites remarquables de la ville de Jodhpur. On citera parmi les plus intéressants le majestueux Fort Mehrangarh. Se dressant sur un plateau rocheux à plus de 100 m de hauteur et présentant d’imposants remparts, c’est sans doute la plus importante forteresse du Rajasthan. Elle est d’ailleurs qualifiée de « création des anges, des fées, des géants ». On ne manquera pas d’invoquer le temple de marbre Jaswant Thada. Un monument édifié à la mémoire de Jaswant Singh II, le Maharadja qui a apporté la prospérité et l’eau aux terres arides du territoire.

 

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Author: Claire

Share This Post On

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arobase | Guide d'achat du web | Le guide sympa