L’intelligence et le développement personnel chez l’enfant

De manière générale, l’intelligence est perçue comme la capacité à traiter des informations afin de dénouer les difficultés de la vie quotidienne. De la sorte, les aptitudes d’une personne brillante ne se résument pas à ses facultés à résoudre des problèmes mathématiques ou logiques. Cela dit, est-il possible de faire de vos enfants des êtres potentiellement intelligents ?

Le développement de l’intelligence au cours des premières années de la vie

Le potentiel biologique et l’environnement socio-éducatif sont les principaux facteurs qui peuvent déterminer l’étendue de l’intelligence humaine. Le premier est acquis par l’évolution du cerveau. Pendant l’enfance, des réseaux neuronaux se forment, et permettront le développement de l’intelligence. Ces neurones interconnectés seront utilisés à l’âge adulte pour avoir de nouvelles compétences. Quant à notre milieu social, il se doit d’être riche en stimuli. L’enfant doit constamment être en contact avec différents objets pour connaître leurs formes et usages. Chez les adolescents, l’environnement devient un terrain d’exploration pour réaliser diverses expériences.

Les intelligences multiples : théorie et conseils

La théorie de Howard Gardner parle de plusieurs types d’intelligence chez l’enfant ou l’être humain en général. Celle-ci est devenue un outil incontournable des éducateurs pour développer l’estime de soi des élèves et les aider à réfléchir à leur parcours scolaire. Elle définit l’intelligence comme la capacité à analyser, résoudre des problèmes et à créer une chose d’une grande utilité. Ce psychologue réfute la prééminence du QI (Quotient Intellectuel). Pour lui, nous possédons plusieurs facultés mentales. À chaque faculté est attribuée une intelligence : linguistique, logico-mathématique, musicale, visuelle spatiale, etc. Cette approche pédagogique contribue à identifier les habiletés de tout un chacun. De cette manière, les apprentissages sont personnalisés, et chacun éprouve de l’intérêt pour développer son propre potentiel. Il est donc important de pousser les enfants, à se perfectionner à quoi ils sont doués. Il faut également les aider à s’améliorer sur certaines choses qui leur paraissaient difficiles.

L’intelligence émotionnelle : la dynamique du concept

Les réactions affectives peuvent provoquer des troubles ou des agitations passagères. Sans les maîtriser, les gens tendent à se démotiver, ou font face à la déception. Cette réalité peut affecter le développement des facultés mentales de tout individu, notamment d’un enfant. L’intelligence émotionnelle consiste à disposer de certaines aptitudes pour contrôler ses émotions. Elle s’acquiert dès notre enfance, au sein de la famille et se renforce à l’école. De ce fait, les petits ont besoin d’une famille et d’une école pour optimiser leurs talents ou leurs habiletés (intelligences multiples). Pour y parvenir, ces deux entités doivent les aider pour qu’ils sachent s’exprimer correctement et vivre en groupe. Un enfant intelligent n’est pas celui qui a la tête pleine, mais plutôt celui qui agit intelligemment face à n’importe quel problème : social, personnel ou académique.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Author: Claire

Share This Post On

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

123conso.net | Le guide sympa | Free Landz