Construire un marchepied en bois
Juil01

Construire un marchepied en bois

Fabriqué pour permettre la réalisation de petits travaux en hauteur ou pour faciliter l’accès à une petite piscine, un marchepied en bois est très pratique. Il peut d’ailleurs être utile aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Côté fabrication, la conception d’un marchepied design est simple et rapide. Les outils et matériels nécessaires Pour fabriquer un marchepied en bois, vous devez disposer de quelques matériaux. Prévoyez deux planches de bois pour les côtés, une pour le dessus et une autre pour la solidité. Vous avez également besoin d’une scie circulaire, de vis et d’une perceuse-visseuse. Un grand serre-joint et une équerre de menuisier sont également utiles. Pour les ponçages, vous pouvez utiliser un abrasif à grains et une cale à poncer. Le découpage et l’assemblage des matériaux Pour commencer, découpez 4 pièces de bois à l’aide de la scie circulaire. Les dimensions étant de 25 cm x 15 cm pour les côtés, 30 cm x 25 cm pour le dessus et de 30 cm x 5 cm pour la solidité. Toutefois, vous pouvez les adapter selon vos besoins et préférences. Ensuite, assemblez les pièces en commençant par la traverse. Cela permettra en effet de renforcer la structure. Marquez le milieu de la grande planche et de la traverse puis assemblez-les. Serrez l’ensemble avant de les fixer avec les vis. Vous pouvez ensuite assembler les côtés. Les finitions du marchepied Quant à la finition, vous devez poncer toutes les surfaces du bois pour éviter les échardes. Cela aide également pour la préparation de la peinture. Pour ce faire, servez-vous de votre abrasif à grains et d’une défonceuse pour polir les bords arrondis. Une fois terminé, dépoussiérez le tout et commencez par appliquer la peinture. Vous pouvez aussi utiliser une couche de lasure afin de préserver le...

Lire la suite
Les avantages du véganisme pour l’environnement
Juin24

Les avantages du véganisme pour l’environnement

Nous disposons d’un moyen pour vivre d’une manière plus durable et plus respectueuse de notre planète : le véganisme, qui refuse l’exploitation des animaux. Ce régime alimentaire exclut la viande, les produits laitiers et les autres produits d’origine animale au profit d’aliments à base de plantes. Mais quels sont ses avantages pour l’environnement ? Réduire l’épuisement rapide des ressources de la Terre Il est bon de savoir que chaque nourriture que nous consommons a son propre impact sur l’environnement. Certains aliments ont beaucoup plus d’impact que d’autres. Tous les ans, la production de viande pèse lourdement sur notre planète à travers l’élevage et l’abattage de milliards d’animaux pour l’alimentation. Une énorme quantité de ressources naturelles est utilisé : eau, terre, végétation, plantes, etc. En éliminant de notre consommation les produits d’origine animale, nous pouvons réduire l’épuisement rapide des ressources de la Terre. Véganisme et émissions de gaz à effet de serre Il est à noter que chaque étape du processus de production de produits animaux comme la viande bovine et les produits laitiers génère des gaz à effet de serre. A commencer par le défrichement des forêts pour le pâturage des animaux en passant par la production de millions de tonnes d’aliments pour animaux. Mais il y a également les immenses déchets générés par les vaches, les cochons, les poulets et autres animaux de la ferme.Le véganisme permet donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Véganisme et changement climatique Les émissions de gaz à effet de serre entraînent le réchauffement climatique. C’est pourquoi l’Organisation des Nations Unies identifie les régimes alimentaires à base de plantes comme une opportunité majeure pour atténuer et s’adapter au changement climatique. Mais tout dépend de la volonté de chacun de nous pour changer notre mode de vie afin d’être en faveur de...

Lire la suite
Renouveler un meuble par une peinture vernie
Juin10

Renouveler un meuble par une peinture vernie

Votre bahut dans la salle à manger est-il dans un état défraîchi ? Vous pouvez le repeindre avec une peinture vernie pour le rendre à nouveau magnifique. Vous le redonnerez ainsi un coup de jeune tout en ajoutant un peu de style à votre design. Si le meuble est verni et que vous ne savez pas comment vous y prendre, cet article vous sera utile. Effectivement, vernir un meuble est peu compliqué et totalement faisable. Les matériels nécessaires pour peindre un meuble verni Quelques matériels sont indispensables pour peindre un meuble en verni, pour ne citer qu’une éponge, une brosse à dents, un chiffon sec, de l’eau tiède, du savon de Marseille et un ou plusieurs pinceaux de tailles différentes. Vous devez également prévoir du papier abrasif ou du papier de verre à gros et fins grains, un bac à peinture et un rouleau de badigeonnage. En ce qui concerne la peinture, choisissez-en une pour la sous-couche ou un primaire d’accroche, une peinture pour meuble selon la couleur de votre choix et un vernis incolore brillant ou mat. Les préparations Pour commencer, dépoussiérez le meuble à l’aide d’un chiffon sec et de l’eau savonneuse. Les savons de Marseille sont recommandés. Veillez à ce que la température de l’eau ne soit ni trop chaude ni trop froide. Vous pouvez rincer le tout avec votre éponge et de l’eau tiède. Ensuite, procédez au ponçage du meuble. Pour se faire, poncez rapidement la surface de votre meuble avec du papier de verre à gros grains. Vous pouvez continuer avec le papier abrasif et après dépoussiérer avec du chiffon doux et sec. La peinture Après la phase de la préparation, vous pouvez entamer la peinture proprement dite. Pour cela, appliquer la peinture sous-couche sur votre meuble. Cela permettra en effet au verni de bien adhérer. Vous pouvez utiliser un pinceau ou un rouleau de peinture pour cette étape. Ensuite, appliquez la première couche de peinture sur votre meuble, puis la seconde en vous servant d’un rouleau à peinture. Finissez le tout avec une couche de vernis incolore. Cela protègera votre meuble de la saleté et des rayures. Laissez le meuble sécher une...

Lire la suite
Des idées récup créative pour vos chutes de tissus
Mai27

Des idées récup créative pour vos chutes de tissus

Après avoir confectionné une splendide robe à pois ou un joli pantalon, vous avez quelques chutes de tissus restants, mais vous ne savez pas quoi en faire ?  Vous n’avez pas à les jeter. Sortez-les et amusez-vous à fabriquer de petites créations maison. Voici quelques astuces pour les transformer en d’autres objets utiles et pratiques. Ce que vous pouvez faire avec des chutes de tissus C’est évident que vous ne pouvez pas toujours utiliser en totalité tous vos coupons lorsque vous cousez votre robe, top ou pantalon. Après avoir agrandi votre garde-robe, vous étoffez vos stocks de chutes de tissus. Ne vous inquiétez pas, il existe de nombreuses façons de recycler ces morceaux à motifs et couleurs variées. Stimulez un peu votre créativité et confectionnez des objets utiles en tissus. Si après tout vous tombez en dessous des chutes de tissus, faites-en don à des personnes qui seront ravies de les recycler. Quelques façons de recycler ses chutes de tissus La majorité des couturières ont des tas de chutes de tissus dans leurs armoires. Effectivement, même si elles essayent de bien positionner le tissu afin de limiter le gaspillage, les chutes sont inévitables. Pour vous en débarrasser, vous avez le choix entre le recyclage en chiffons et la création de jolis items. Pour la création, fabriquez des fleurs en tissu, des habits de poupées, des mouchoirs, des lingettes démaquillantes ou des serviettes de table. Fabriquer des objets de décorations avec des chutes de tissus Certains tissus sont tellement adorables qu’ils peuvent être installés sous un cadre et utilisés comme décoration murale. Pour donner une touche encore plus personnelle, vous pouvez utiliser de la broderie. Ainsi, fabriquez par exemple un tambour à broder grâce à une machine brodeuse ou bien, appliquez votre savoir-faire en broderie en personnalisant la pièce de décoration selon votre...

Lire la suite
Des idées pour customiser une coque de téléphone
Mai06

Des idées pour customiser une coque de téléphone

Personnaliser une coque de téléphone n’est pas difficile et ne prend pas beaucoup de temps. Le portable deviendra alors un accessoire agréable à voir. Même si la coque est usée, il est possible de lui donner une seconde vie grâce à la customisation. Comme les gens passent la majeure partie de leur temps en utilisant leur téléphone, il est nécessaire de les transformer en un accessoire esthétique. Voici quelques idées. Des fleurs de champs L’astuce pour posséder un portable printanier réside dans les fleurs de champs. En effet, les fleurs sont à la mode. Qu’elles soient brodées sur les habits, en couronne sur la tête ou collées sur le dos d’un téléphone, les fleurs sont idéales. Pour se faire, il vous faut de la colle et un peu de patience. Prenez une fleur et mettez-la dans un livre pour qu’elle sèche. Vous devez ensuite la poser sur la coque, puis appliquer la colle et c’est fini. Vous aurez un joli accessoire superbe que vous envieront vos amis. Vernis et masking tape Vous n’y avez peut-être pas pensé mais le vieux vernis que vous n’utilisez plus peut vous servir pour décorer la coque de votre portable. Il en est de même pour le masking tape doré que vous avez reçu à Noël. Ce n’est pas difficile pour créer une coque originale et unique. Vous pouvez découper du masking tape de 2 ou 3 couleurs différentes. Collez-les morceaux ensuite sur le dos de la coque en alternant les couleurs, suivant un sens horizontal, vertical ou...

Lire la suite
Pour un meilleur rangement, optez pour les étagères
Avr29

Pour un meilleur rangement, optez pour les étagères

Contrairement aux armoires et aux commodes, les étagères sont un meuble de rangement indispensable, car elles permettent de voir leur contenu. Vous pouvez donc facilement retrouver vos objets. À part leur design très distingué, elles font partie des meubles de décoration faciles à installer. Elles n’occupent pas beaucoup de place, au contraire, elle garantit la sérénité et la tranquillité d’une pièce. Vous pouvez choisir entre les étagères murales et les étagères sur pieds. Le bon à savoir pour une étagère Lorsqu’il s’agit d’étagères, le choix est crucial, car les différents types et modèles de ces meubles de rangement sont conçus pour s’adapter à chaque pièce et remplir leur fonction. La longueur, la profondeur et la hauteur des étagères sont les principaux facteurs à prendre en compte lors de l’achat. Elles sont fabriquées en bois, en bambou, en plastique et en métal. Elles sont légères et faciles à monter. En règle générale, elles disposent de deux ou plusieurs surfaces horizontales sur lesquelles des objets peuvent être placés. Il n’y a pas de portes, mais elles vous permettent de trouver et de prendre rapidement ce dont vous avez besoin. Combler vos attentes avec l’étagère en bambou Suzon Les étagères en bambou créent une atmosphère zen. La palette de couleurs naturelles de la pièce reste authentique grâce à la mise en place d’étagères bicolores en rotin et en bambou Suzon. Les tons rose pastel suivent correctement la tendance et conviennent très bien aux chambres d’enfants. Avec une longueur de 50 cm, une hauteur de 55 cm et une profondeur de 13 cm, elles sont très faciles à transporter et à déplacer. Elles comportent deux étages pouvant supporter un poids de 0,88 kg. Bien ranger le garage avec l’étagère G-Rack Comme toute autre pièce de la maison, le garage a besoin d’étagères spéciales. Avec le modèle G-Rack, fini les cartons ou boîtes à outils qui s’empilent ici et là ! Il mesure 90 cm de long, 180 cm de haut et 45 cm de profondeur. Il dispose de cinq étages en fibres de bois qui permettent de placer des objets et des outils mécaniques en fonction de leur utilisation. Elle a été spécialement fabriquée en acier galvanisé enduit de poudre et peut supporter une charge de 875 kg. Pour éviter de rayer le sol, les pieds de ce meuble sont recouverts de...

Lire la suite