Fabriquer la toile de lin : un travail artisanal vieux comme le monde
Fév14

Fabriquer la toile de lin : un travail artisanal vieux comme le monde

La toile de lin fait partie des plus anciennes fibres textiles du monde. Elle a déjà été utilisée par les Égyptiens 5000 ans avant J.C pour embaumer leur mort. Aujourd’hui, l’Europe est le premier producteur et utilisateur mondial de fibres de lin. Ces cellules filamenteuses se retrouvent aussi bien dans la confection de tissus vestimentaires que de linge de maison. Si vous appréciez la qualité de cette matière noble, voici une petite présentation de son procédé de fabrication. Comment fabrique-t-on la toile de lin ? La toile de lin est une étoffe issue d’une fibre végétale naturelle de la famille des Linées. Elle s’obtient par décorticage, broyage et teillage des tiges de cette plante. Le procédé de fabrication de ce textile se fait de manière simple et artisanale, c’est pourquoi elle se catégorise dans la liste de tissus nobles et plutôt coûteux du marché. Hypoallergénique, la toile de lin est surtout utilisée dans la confection de linge de lit et de tenue cérémoniale. Toutefois, elle se retrouve également dans différents accessoires de mode comme les sacs à main et les chapeaux. Elle est aussi utilisée comme toile pour peindre. Toile de lin : un procédé de transformation écologique Une fois arrivées à maturité, les tiges de lin sont cueillies et mises en petites bottes. Ensuite, celles-ci sont séchées et engrangées avant de subir des transformations. Après rouissage et teillage, les fils de lin obtenu sont grossièrement peignés afin qu’ils soient tissés pour constituer une toile. À la différence des fibres textiles synthétiques, tous les procédés de transformation du lin en fibre textile sont réalisés dans un total respect de l’environnement. Autrement dit, la fabrication de lin ne demande ni énergie ni solvants. Par ailleurs, après l’usage de l’écorce, les restes de lin sont réutilisables. Les différents types de toiles de lin Sur le marché, on peut distinguer plusieurs sortes de toiles de lin. Elles sont utilisées de différentes façons en fonction du produit à réaliser. En premier lieu, vous avez les toiles de lin qui sont fabriquées à partir du cœur du lin, c’est-à-dire la fibre peignée et épurée. Puis, il y a les toiles d’étoupe qui sont conçues à base de résidus et déchets du peignage, notamment les fils. Et enfin, la toile demi-lin qui est un tissu produit grâce à la chaîne de lin et la trame d’étoupe. Toutes ces variations de toiles de lin sont produites de façon artisanale par des artisans...

Lire la suite
Peindre une fenêtre en bois ou en PVC
Déc31

Peindre une fenêtre en bois ou en PVC

Les fenêtres de la maison vieillissent avec le temps. Leur peinture s’use et ternit du fait des aléas de la météo. Afin d’embellir ces accessoires, il faut les peindre. Pour ce faire, il existe différentes astuces. Le matériel nécessaire Pour repeindre les fenêtres, il faut s’équiper de différents matériels. En l’occurrence, des tréteaux, un tournevis plat, du ruban adhésif, du papier abrasif à grain moyen, un rouleau à peindre et une brosse à poils souples sont indispensables. Les outils particuliers comme le grattoir, le tampon à peindre et la peinture sont également nécessaires, tout comme la ponceuse de type orbital. La nouvelle peinture doit pouvoir résister au mauvais temps. Les étapes à suivre Avant l’application de la peinture, il faut veiller à bien préparer la surface. Le dégondage se fait avec le tournevis plat. L’accessoire à traiter est posé sur le tréteau. Les contours de vitre sont protégés avec du ruban adhésif permettant ainsi d’éviter de les rayer ou de les tacher de peinture. Cette opération doit être répétée plusieurs fois. La surface à peindre doit tout d’abord être grattée à la main ou à l’aide de la ponceuse orbitale. Le papier abrasif utilisé est de type grain moyen. Lors de l’application de la peinture Une fois la surface de la fenêtre bien préparée, on applique la peinture. Pour cela, il faut un petit rouleau ou un tampon à peindre. En cas de présence de moulures, il faut utiliser le pinceau à rechampir. Un meilleur résultat est obtenu avec deux couches de peinture. La première est effectuée avec une peinture microporeuse, en garantie d’une meilleure protection. Il est conseillé de peindre en premier lieu les bords, puis les traverses et les points d’appui, le châssis étant fait en...

Lire la suite
Un salon en bleu et blanc
Déc18

Un salon en bleu et blanc

Opter pour une déco en bleu et blanc rappelle la mer. Cet ensemble de couleurs apporte la joie de vivre ainsi que de la chaleur dans le foyer. Même en hiver, cet aménagement reste toujours d’actualité et permet de petites escapades chez soi. Les avantages avec la déco bleu et blanc L’ambiance au bord de la mer se ressent dès que le déco bleu et blanc est instauré. Ces couleurs ajoutent de la gaieté et restent intemporelles. De type classique, ce genre d’aménagement peut traverser toutes les époques. Par ailleurs, il permet également d’éviter les faux pas et rappelle les vacances. Le salon ainsi décoré aura un look unique et stylé. Dans la pratique, il faut seulement savoir jouer avec les nuances de bleu. Les différents types de bleu La faculté de savoir agencer les différentes couleurs permet d’ajouter du style à la déco. Ce design rappelle les pays de la Méditerranée, comme la Grèce. Le bleu profond marié au blanc est assimilé à la belle ville de Santorin. Ainsi, l’environnement d’intérieur donnera une impression de fraîcheur. Le bleu turquoise ainsi que le bleu lagon sont encore des options non négligeables. Les bleus foncés, marine ou outre-mer ajouteront un peu de caractère à l’ensemble. Le matériau adapté La déco en bord de mer en bleu et blanc se marie parfaitement avec le bois. Ce matériau est réputé pour son caractère naturel, original et sa chaleur. Ainsi, cette matière avec sa forme brute rajoute un peu de rusticité. En mode cérusé, elle procure davantage de cachet. Le bois flotté quant à lui rappelle plus les plages et les eaux profondes. En étant de couleur blanche, le bois rappelle la maisonnette située face au grand bleu....

Lire la suite
Aménager son bureau dans le salon
Déc18

Aménager son bureau dans le salon

Installer son bureau sans son salon est une chose tout à fait faisable. Toutefois, il faut veiller à ce que cela ne prenne pas toute la place. Pour ce faire, il suffit de suivre quelques règles et d’appliquer certaines astuces. Le nouvel aménagement comprendra un ordinateur, une table, des paperasses. Comment procéder ? Le fait d’aménager un bureau dans son salon est motivé généralement par le télétravail notamment pour les agents freelances. Le coin bureau devra comprendre davantage de lumière et sera plutôt isolé. L’espace peut être large, mais peut différer en fonction de la surface disponible. Aussi, ce nouvel aménagement doit convenir à tous les occupants de la maison. Si l’espace venait à manquer d’espace, il sera impossible d’installer un coin bureau dans le salon. Appliquer les bonnes astuces Néanmoins, pour chaque problème, il existe une solution même si la surface disponible est petite. Ces solutions résident dans les multiples solutions proposées par les professionnels. Même les petits espaces peuvent comporter un bureau confortable aussi bien dans le salon que dans la chambre, dans l’entrée ou sous un escalier. En résumé, quelques mètres carrés suffisent. Aussi, par manque d’espace, le bureau peut s’incruster dans le mur avec un meuble fixé. Une simple table coiffeuse peut également devenir une plateforme pour travailler. Les autres solutions En cas d’espace insuffisant, aménager un bureau grâce à un meuble de rangement est également possible en installant une tablette inclinable. Une table à surface pliable est aussi une solution efficace : une fois pliée, elle occupe moins de place. Cet aménagement nécessite toutefois davantage d’aération afin de ne pas avoir à déplacer les meubles au dépliage. Aussi, installer un bureau en angle constitue une solution à la fois ingénieuse et...

Lire la suite
Quelques idées de cocktails à réaliser avec une bouteille de gin
Oct20

Quelques idées de cocktails à réaliser avec une bouteille de gin

Vous avez chez vous une bouteille de gin, et vous vous demandez quels cocktails créer avec ? Nous vous donnons quelques bonnes idées. Changez du traditionnel gin tonic et optez pour l’originalité ! Surprenez les papilles et les yeux en découvrant des associations de saveurs et d’arômes inattendues ! Vous désirez en savoir davantage sur cet alcool qu’est le gin ? Nous vous invitons à vous rendre sur le blog de www.monvinamoi.com/. Le Gin Basil Smash Auriez-vous pensé à associer le gin au basilic et au citron ? C’est ce qu’a fait Jörg Meyer en 2008 ! Le résultat : une boisson fraîche et détonante qui se marie parfaitement avec les notes de genevières typiques du gin ! Placez 8 à 10 belles feuilles bien fraîches de basilic et 2 cl de jus de citron dans un shaker. Ajoutez 2 cl de sirop de sucre (50% de sucre et 50% d’eau), 6 cl de gin (préférez une bouteille de gin premium) et 6 gros glaçons. Refermez le shaker et mélangez avec vigueur. A servir dans un verre bien froid avec quelques feuilles de basilic pour le décor ! Le Dry Martini Voilà un cocktail qui revient en force depuis quelques années. Cette boisson, qui était très prisée par Hemingway et Roosevelt, est très facile à réaliser ! Pour ce faire, munissez-vous d’un shaker. Ajoutez des glaçons, 45 ml de dry gin, 8 ml de vermouth sec. Mélangez à l’aide d’une cuillère à cocktail. Filtrez le contenu dans un verre à martini à l’aide d’une passoire à glaçons. Pour la touche finale, servir avec des olives placées sur une pique. Le French 75 Les amateurs de mixologie apprécient ce cocktail français à base de champagne. Pour réaliser un French 75, dans un shaker, placez des glaçons, versez 30 ml de gin, 15 ml de jus de citron frais et 15 cl de sirop de sucre. Ajoutez, avec douceur, 60 ml de champagne.  Vous savez désormais comment bien utiliser votre bouteille de gin...

Lire la suite
Comment élever un Cocker Spaniel anglais ?
Oct02

Comment élever un Cocker Spaniel anglais ?

Le Cocker Spaniel anglais se diffère des autres races par son intelligence et sa vivacité. Cet adorable chien se prête volontiers pour de nouvelles découvertes et aime apprendre. Il apprécie bien la compagnie de ceux qui l’entourent. Par ailleurs, ce chien s’avère facile à éduquer. Toutefois, son apprentissage doit débuter dès son plus jeune âge. Toujours choisir la manière douce Le Cocker Spaniel anglais attache tellement d’affection à son maître qu’il possède une grande sensibilité. Aussi, cet animal supporte peu la contrainte. Ainsi, mieux vaut éviter l’éducation portant notamment sur des sanctions diverses car cela risque de toujours échouer. De plus, ce petit compagnon de jeu peut souffrir de troubles du comportement. Lors de son éducation, il faut toujours positiver tout en mettant en avant la complicité. L’animal a également besoin d’être encouragé et d’être récompensé. Le traitement efficace Comme le Cocker Spaniel anglais est très actif, l’apprentissage par le jeu lui conviendra le mieux. Cette méthode est efficace et conduit l’animal à être obéissant. Il est également préférable de commencer son éducation dès son plus jeune âge. Il est vrai que ce chien est de nature attachant, doux et joueur, toutefois, si son maître ne s’impose pas, cet animal peut vite devenir désobéissant et indiscipliné. En pratique, il est conseillé de ne pas céder à ses adorables petits yeux tout ronds qui implorent. Les apprentissages de base L’éducation d’un chien n’est pas une affaire facile. Cette tâche peut prendre des jours et des jours. Pour commencer, le chien doit apprendre les commandes de base telles que « assis », « couché », « donne »… Une fois que ces ordres sont maîtrisés, il faut passer à un niveau plus avancé. Plus le maître reste doux, plus le chien se montrera obéissant. Par la suite, il va pratiquer automatiquement tout ce qu’il a...

Lire la suite
Le guide sympa | Guide d'achat du web | Domotiki